top of page

Le Bien-être c’est quoi ?

A l’occasion de la Journée Mondiale du Bien-être, samedi 11 juin, Neurofeelgood24 revient sur une notion populaire mais dont le sens est bien souvent galvaudé.


un homme heureux ; des plantes exotiques
c'est quoi le bien être

De nombreux scientifiques se sont penchés sur la notion de « bien-être » et ont tenté de lui donner une définition. Derrière le credo « être positif à tous prix » et à laquelle on peut reprocher de nier la réalité de la vie, se cache une profonde philosophie de vie…

Philosophie qui peut aider, justement, à faire face aux difficultés.

D’après Tal Ben Shahar, professeur de psychologie à Harvard, être heureux ne consiste pas à être bien tout le temps. Être heureux, c’est « savoir tolérer le mal-être et ne pas cesser d’être bien ou de se sentir rassasié même en étant dans une mauvaise situation ou dans de mauvaises conditions ». C’est aussi « apprécier les émotions positives tout en considérant que sa vie est pleine de sens »


Et cela se travaille !

Comment me direz-vous ? Des éléments de réponses en quelques points clés :


1 - Être bien dans son corps


Évidemment il y a les maladies et les bobos de la vie. Mais quand on est en bonne santé, il convient de veiller à y rester ! Et ce n’est pas si compliqué...

Manger sain et faire de l’exercice doux au quotidien ; veiller à un sommeil qualitatif et quantitatif ; se soigner le plus tôt possible et être dans une démarche de prévention des maladies ; boire beaucoup d’eau ; consommer avec modération mais sans perdre de vue que le plaisir fait partie intégrante de l’équilibre (alors oui à un petit dessert de temps en temps!)



2- Être bien dans sa tête ET dans son cerveau


L’être humain est, une entité globale. Il ne peut se contenter d’avoir un corps qui fonctionne si son esprit est plus fragile. Au contraire, chaque système renforcé, renforce encore les autres… Un esprit sain dans un corps sain !

Donc on accorde de l’importance à son bien-être émotionnel. On se fait aider par des professionnels si besoin, surtout en cas d’anxiété trop présente… Et on apprend à reconnaître et à accepter les émotions qui nous traversent. On essaie de gérer son temps de manière à conserver des moments « rien qu’à soi »… Et on ne pas se laisser déborder par le stress.

Mais on peut aussi chercher un épanouissement intellectuel et culturel à travers un accroissement de ses connaissances théoriques, artistiques ou philosophiques ! S’inscrire dans un atelier de poterie ou de peinture, visiter les lieux historiques de sa région, aller à des expositions, lire, apprendre une autre langue…. Il y a tellement de façon de sortir un peu de sa zone de confort intellectuelle !


3 - Être bien avec les autres

De nombreuses études prouvent aujourd’hui l’importance d’une vie sociale équilibrée et épanouissante.


L’humain ne peut vivre seul et renfermé sur lui même. S’ouvrir aux autres est une composante essentielle du bien être.


Pour cela, on peut communiquer régulièrement avec ses proches, faire du bénévolat (parfait pour se sentir utile ! )… Contribuer à sa communauté et SURTOUT privilégier les rencontres physiques (les relations virtuelles, via les réseaux sociaux, ne suffisent pas)


4- Être bien dans le monde

Le monde. Mais quel monde ? Car notre environnement est comme nous, une entité globale qui se nourrit de nos expériences et de nos partages.


- le travail : Fondamental car on y passe beaucoup de temps et qu’une bonne partie de notre confort matériel et de notre tranquillité d’esprit passe par lui… Alors autant que possible, choisir une carrière en accord avec sa personnalité et ses aspirations ; ne pas hésiter à se former et à explorer toutes les options ; ne pas se reposer sur ses lauriers mais essayer de progresser et d’apprendre le plus possible !

- la terre : face aux menaces du réchauffement climatique, certains éprouvent le besoin d’avoir une action concrète de manière à rester en harmonie avec eux-mêmes. Manger bio au maximum, rouler moins en voiture, trier ses déchets et surveiller sa consommation sont des points fondamentaux pour qui veut se sentir en accord avec lui-même… Renforcer sa relation à la nature également, à travers les marches en forêt ou la création d’un potager



- la spiritualité : si certains se reconnaissent dans une religion, ce n’est pas le cas de tous. Pour autant, avoir une vie spirituelle peut apporter un réel équilibre. Pour cela, exprimer sa gratitude face à la Vie, méditer, cesser de juger les autres et soi-même et faire preuve de gentillesse ne sont pas qualités si difficiles à mettre en œuvre ! Être présent à ce que l’on fait, voir la possibilité de croissance dans les défis que l’on rencontre…Des éléments clés du bien-être !


 

Bien sûr le propos ici n’est pas de créer un « super humain » qui ne souffrirait jamais et traverserait la vie en ayant toujours le sourire aux lèvres. Rappelons le point 2, qui consiste à accepter ses ressentis quand ils se présentent...L’idée serait plutôt de s’emparer de sa vie, de la regarder, de voir qu’éventuellement certaines choses ne nous conviennent plus, que ce n’est pas (forcément) la faute de quelqu’un et que OUI nous pouvons essayer d’y changer quelques choses.


C’est d’ailleurs ce que propose le manifeste du « Global Day Welness » qui suggère de mettre en œuvre des petits changements dans notre vie… Mais pas tous en même temps ! Marcher une heure, boire de l’eau, mangez sain, ne plus utiliser de plastique, faire une bonne action, manger avec des proches ou se coucher à 22h… Rien de bien compliqué même si, on le sait maintenant, ce sont les premiers pas vers un réel bien être.



Le neurofeedback dynamique neuroptimal® s’inscrit quand à lui dans cette démarche de bien-être car il favorise les changements et les bonnes prises de décision. Il accorde aussi un réel moment de détente profonde et permet ainsi de lutter contre stress. Il est donc tout indiqué pour aider à votre bonheur !


Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager et de le commenter :-)





22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page